Traversée

Youmna est bonne et elle sent le vent. Elle n’est pas ma mère et je voudrais qu’elle le soit.
Les oreilles de Youmna ne marchent pas. Elle est née comme ça. Elle m’apprend sa langue. Et cette langue n’est qu’à nous. J’aime ça.

Ma mère était l’amie de Youmna.
Youmna dit que le voyage et moi nous sommes venus en même temps dans le ventre de ma mère
Que dès qu’elle a senti que j’étais là, elle a décidé.

Elle disait pour moi c’est fait. C’est acceptable. Pas pour l’enfant.
Mon enfant ira à l’école, échevelée si ça lui plaît.

Une nuit, quelques jours après ma naissance, elle est venue chez Youmna.
Elle a dit je pars. Le voyage sera long et dangereux. Je ne peux pas emmener l’enfant avec moi.
Je pars la première, quand le nid sera prêt promets de la faire venir jusqu’à moi.
Youmna a promis.

http://www.ivt.fr

IVT - Paris