La Barbe Bleue (adaptation LSF)

Le théâtre MC93 présente "La Barbe bleue"

« La Barbe bleue, rien à dire, tout le monde connaît. Ah, si ! Dans mon histoire il a une tête de fauve, de Bête. Mais de poil bleu. Et aussi, il est amoureux. Eh oui, les monstres peuvent aimer.

La Plus Jeune, jeune mariée promise au pire. Dans mon histoire elle aime La Barbe bleue. Eh oui, on peut aimer un monstre.
La Voisine, mère de La Plus Jeune, qui a des dons d’invisibilité comme toutes les mères. Elle interprète tous les rôles avec humour, cruauté et magie. Eh oui, un conte c’est drôle, cruel et magique.
La Barbe bleue © Ronan Thenadey La plus jeune © Ronan Thenadey La Barbe bleue et la plus jeune © Ronan Thenadey La Voisine © Ronan Thenadey
Je tiens à la cruauté du conte, parce qu’elle est cathartique, et qu’elle n’élude pas le thème de la méchanceté humaine.
Je tiens au happy end du conte, parce qu’il est bon que le spectateur se réjouisse d’avoir, en notre compagnie, affronté, et triomphé, du pire. Beaucoup des plus jeunes des spectateurs vont s’identifier à la jeune épouse, je voulais donc que le destin de celle-ci soit, certes, terrible, (sinon où serait le plaisir, comme diraient les enfants), mais en définitive heureux.
La Voisine © Ronan Thenadey © Ronan Thenadey La plus jeune © Ronan Thenadey La plus jeune © Ronan Thenadey
Je tiens au merveilleux du conte, naturellement, usant d’impossibles anachronismes, de réjouissantes magies, du répétitif de certains passages : la lourde porte de chêne, la petite clef d’or, usant du suspens apeurant, usant de l’animalité, du délice de l’effroi, de la formidable imagination enfantine.
Je tiens enfin à l’énigmatique simplicité du conte : le conte ne donne jamais les raisons des actes des personnages, il ne les suggère même pas. Le conte est tautologique, pas psychologique : on y tue parce qu’on y tue, on y aime parce qu’on y aime, sans que raison en soit donnée. Génial, vous et moi échappons à la lourdeur de l’explication dramaturgique. »
                                                                                    Jean-Michel Rabeux

Textes et mise en scène : Jean-Michel Rabeux
D'après Charles Perrault

Représentation adaptée en LSF par Ludovic Ducasse

Tarifs
Groupes scolaires (hors Seine-Saint-Denis) : 8 euros par enfant
80 euros le carnet de 10 places + 1 accompagnateur gratuit pour 10 enfants
Pour les familles, 6 euros pour les moins de 18 ans et 16 euros pour l'adulte accompagnant

Accès
1 boulevard Lénine - 93000 Bobigny
Métro : ligne 5, station Pablo Picasso
Tramway 1, arrêt Hôtel de ville de Bobigny

Contact : Gaëlle Brynhole
brynole@mc93.com
01 41 60 72 74

brynhole@mc93.com, http://www.mc93.com/fr/2012-2013/la-barbe-bleue

MC 93 Bobigny (93)